9 règles d’or pour bien préparer votre retraite

Même si vous êtes encore assez jeune, vous devez savoir que la retraite se prépare dès l’entrée dans la vie active sous peine de devoir réduire son train de vie une fois le moment venu. Voici 9 règles d’or qui peuvent vous aider à vivre sereinement cette étape.

Devenir propriétaire

Être propriétaire est le rêve de beaucoup de personnes. Il faut savoir que posséder son propre bien immobilier va vous permettre d’avoir une belle retraite. En effet, vous n’aurez plus de loyers à payer tous les mois ce qui va vous faire réaliser des économies sur votre pension. Vous pouvez aussi le vendre ou le louer pour vous créer un patrimoine financier.

Souscrire une assurance-vie

L’assurance-vie est une épargne à long terme. Vous allez pouvoir l’alimenter régulièrement pour récupérer un taux d’intérêt intéressant. Ce dernier est exonéré d’impôts et permet à vos héritiers de récupérer la somme sans payer des droits de succession astronomiques. Dès vos 40 ans, vous pouvez commencer à vous renseigner.

Se préoccuper de son avenir

Dès la quarantaine, il est important de se renseigner régulièrement sur le temps qu’il vous reste à travailler et la pension que vous allez pouvoir récupérer tous les mois. C’est ensuite à vous de faire des arbitrages. Vous pouvez faire le choix d’effectuer des années supplémentaires, si vous en êtes encore capable évidemment, pour avoir une meilleure retraite ou vous arrêtez à l’âge prévu en ayant mis de l’argent de côté tout au long de votre vie.

Diversifier votre patrimoine

Le but d’une retraite épanouie est d’avoir un patrimoine conséquent et solide. Pour arriver à un tel stade, vous devez diversifier votre patrimoine. En effet, si vous misez tout sur un même domaine et qu’il s’écroule au moment de votre retraite, vous pouvez tout perdre. Ainsi, achetez des actions et des obligations en même temps. Les deux ne peuvent pas s’effondrer en même temps.

Investir dans la location

Une fois que vous possédez votre propre bien immobilier, vous pouvez aller plus loin en achetant des immeubles ou des maisons que vous pouvez ensuite louer. Vous avez alors la garantie d’avoir un complément de retraite qui peut aussi vous permettre de mettre à l’abri vos enfants à votre décès.

Prévoir le risque de dépendance

C’est souvent lorsque l’on atteint l’âge de la retraite que l’on commence à avoir des soucis de santé. Pour ne pas devenir un « poids » pour vos enfants, vous devez économiser le plus tôt possible pour supporter les coûts d’un établissement spécialisé. En France, malheureusement, le coût d’un ehpad dépasse largement les pensions de retraite. Il existe aussi des assurance qui peuvent vous aider plus tard à avoir une assistance.

Convertir son patrimoine en rente

Si vous êtes propriétaire de votre maison, vous pouvez opter pour le viager. Vous avez alors l’assurance d’avoir une rente supplémentaire jusqu’à votre décès. Cependant, il faut être conscient que vous devez avoir plus de 75 ans et ne pas avoir d’enfants pour choisir ce régime.

Se renseigner sur les produits de retraite

Il existe plusieurs produits de retraite, méconnus du grand public, qui peuvent vous assurer une retraite confortable. Il s’agit notamment de Perco, Perp ou encore Madelin.

Sécuriser ses avoirs

Dès vos 65 ans, vous devez faire un bilan de votre patrimoine et des droits auxquels vous pouvez prétendre. C’est le moment de mettre en vente tout ce dont vous n’avez plus besoin. Par exemple, si vous avez une résidence secondaire, mais que vous n’allez plus y loger très souvent, vendez ou louez ! C’est aussi le moment de racheter partiellement votre assurance vie.